planeur F5J

Année 2018, année du grand planeur ! Patrick nous  propose pour un projet au sein du club.

« Pour ceux qui voudraient s’initier, à moindre coût, et construire un modèle de planeur électrique performant, pouvant amener à la compétition. Il s’agit d’un planeur électrique, tout balsa, en découpe laser très facile et très rapide à assembler:

Envergure 2,86m
Poids en ordre de vol : 1100gr

La construction est des plus simple et l’équipement RC et motorisation est des plus économiques.

L’idée serait d’avoir un petit groupe au sein du club qui pourrait être intéressé par ce projet pour du loisir ou pour s’initier à la compétition. Il y aura de nombreux concours régionaux en 2018 à partir du printemps, c’est l’occasion de s’initier :

11 mars à Tours 37
19 et 20 mai à Nantes 44
27 mai à La Chapelle Blanche 37
16 et 17 Juin St Martin le Beau 37 Championnat de France
2 au 8 Juillet La Bohalle 49 Concours International F5J 80 concurrents et des compétitions loisir
2 Septembre La Roche sur Yon 85
26 et 27 Septembre Thouars 79
Et certainement d’autres concours encore, Ancenis, Teillé (qui a un projet F5J au sein du club)…

Et pourquoi pas un concours organisé par le CMRS?

Pour ceux qui le souhaite, nous pourrions partager la construction, prévoir des entrainements et s’inscrire à quelques concours locaux.

Je vous rappelle rapidement le règlement F5J :

Moto planeur électrique de moins de 4 m sans aucune autre contrainte.
Un petit altimètre embarqué (5gr) qui mesure l’altitude de coupure du moteur.
Faire 10 minutes de vol en montant le moins haut possible. Chaque mètre d ’altitude entraine des points de pénalité.
Atterrir le plus près du centre d’une cible. Ce qui rapporte un bonus suivant la précision.

Un beau projet, qu’en dites-vous?

A bientôt, Patrick. »

2 réflexions sur « planeur F5J »

  1. Bonjour à tous
    Bien sûr ce projet date de 2018 ! Mais qu’en est-il aujourd’hui fin novembre 2021du F5j à Saumur ?
    Bien amicalement à vous tous
    Joël

    1. Bonjour Joël,
      Les contraintes sanitaires de ces deux dernières années ne nous ont pas aidé à la réalisations de projets pour Le club. De plus, nous ne disposons pas de locaux pour la fabrication des maquettes. Si cela vous tient à cœur, pourquoi ne pas proposer une session découverte de ce sport pour les adhérents du club ? Je découvre que deux compétiteurs sont présent au sein du groupe et je trouve pour ma part l’idée intéressante et tout a fait réalisable. A bientôt.
      Yann Bodenreider.

Répondre à Joël Rolland Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.